Coopérative du Comptoir suisse

 

Données de base

IdentifiantCoopérative du Comptoir suisse
 

Infos de prov.

Zone d'identification

Type d'entité:Collectivité
Forme(s) autorisée(s) du nom:Coopérative du Comptoir suisse

Zone de la description

Histoire:C'est le 20 mai 1916 qu'est inauguré à Lausanne, à l'initiative de la Société industrielle et commerciale de Lausanne, de la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie, et avec l'appui de la Municipalité de Lausanne, le premier "Comptoir Vaudois d'échantillons", à un moment où l'avenir économique est incertain en raison de la guerre. La formule était nouvelle en Suisse, dont l'application fut généralisée en Suisse. Elle séduisit la délégation du Conseil d'Etat de Bâle-Ville - la conséquence, elle décida d'organiser en 1917 une foire suisse d'échantillons. Le succès est tel que deux nouvelles éditions ont lieu en 1917 et 1918, au Casino de Montbenon, alors que les Galeries du Commerce avaient accueilli l'édition de 1916. Le 15 décembre 1919, la Société coopérative du Comptoir suisse est constituée, sous la direction d'Eugène Faillettaz (1875-1945), président de la Chambre vaudoise du commerce, de Charles Boiceau, négociant, de Gaston Boiceau, conseiller municipal, d'Albert Grenier,négociant et Gustave Kernen, négociant. Il avait fallu l'intervention du Conseil fédérale, suivie d'un accord signé le 18 juin 1919, pour que deux foires d'importance nationale puissent se tenir, l'une à Bâle, au printemps (la « Foire suisse d'échantillons ») l'autre, au cours de la deuxième et troisième semaine de septembre, à Lausanne (le « Comptoir suisse » pour les produits de l'alimentation et ceux qui intéressent l'agriculture). Ainsi, le premier comptoir ouvrit ses portes en septembre 1920 sur le terrain de Beaulieu que la Ville de Lausanne possède depuis 1854 et qui va se développer au fur et à mesure des éditions du Comptoir. Si en 1920, le nombre d'exposants était de 580 pour 5 933 m2 loués, en 1965, il s'élevait à 2397 pour 75 000 m2 loués. En 1920, 150 000 visiteurs étaient recensés, 45 ans plus tard, ils étaient au nombre de 1 035 000 visiteurs.

Les organisateurs diversifièrent très vite l'offre du Comptoir, en créant des manifestations spécifiques, qui donnaient aux visiteurs de découvrir des salons ou des expositions, en plus des écuries qui logeaient taureaux, taurillons, génisses, chevaux, petit bétail et oiseaux de basse-cour (les premières écuries subsistèrent jusqu'en 1949, pour laisser la place à de nouvelles extensions du corps central du Palais de Beaulieu ; elles furent reconstruites, en 1953, sur le « Pré Noverraz », entre la caserne de Lausanne et le grand talus nord de la place de Beaulieu. Déjà, dès 1921, le Comptoir présentait des parterres de fleurs, dus à la section lausannoise des horticulteurs romands, qui, durant 40 ans. En 1956, la place centrale de Beaulieu fut aménagée définitivement en jardins, ce que permit l'achèvement des grandes constructions : corps central et on théâtre, halles rurales, pavillons monumentale. Entre le premier bâtiment construit en 1920 et les Halles Sud, inaugurées en 2011, la vocation de Beaulieu est bien inscrite dans le développement de l'économie vaudoise et faire bénéficier ses infrastructures permanentes le Comptoir suisse. Dès 1946, le Comptoir suisse innova en accueillant chaque année un hôte d'honneur - en 1925, la Foire internationale de produits coloniaux et exotiques avait laissé un souvenir vivace chez les visiteurs. Dans ce cadre, la première manifestation officielle de la NASA en Europe se tint durant le Comptoir suisse de 1962.

Depuis 1920, une seule édition n'a pas pu avoir lieu, celle de l'année 1939, en raison de la guerre.

En plus du Comptoir suisse, l'enceinte de Beaulieu accueille des Congrès, des activités artistiques (dès 1956, avec le Festival d'été) et des manifestations économiques (dès 1957, avec le IXe Congrès international des industries graphiques, Graphic 57, organisé par la Société suisse des maîtres imprimeurs).

En 2010, MCG Group SA, leader suisse des foires et expositions, a acquis la totalité des actions de Beaulieu Expositions SA. Aujourd'hui, MCHBeaulieu Lausanne SA est gérée comme une société indépendante au sein de MCH Group SA,Lestyle de l'entreprise a changé, de nouvelles ambitions sont nées, entre autres celle de faire de Beaulieu le centre de congrès et d'expositions de référence en Suisse romande. » (Extrait du dépliant Beaulieu 2000).

Zone du contrôle de la description

Code d'identification de la notice d'autorité:[01938]

Relations avec des ressources archivistiques

Identification et intitulé de la ressource associé:PP 966