PP 533 Chuard (Jean-Pierre), 1610-1993 (Fonds)

Contexte de plan d'archivage


Zone d'identification

Cote:PP 533
Cote de gestion:T 196
Intitulé:Chuard (Jean-Pierre)
Dates:1610-1993
De 1947, année de ses premières publications, à 1992. Les documents accumulés par Jean-Pierre Chuard au fil des années et en suivant ses passion de chercheur et sa carrière professionnelle recouvrent une période allant de 1610 à 1993.
Dates pour la recherche:1610 - 1993
Niveau:Fonds
Mètres linéaires:10,55

Zone du contexte

UD - Producteur de documents (Association): Chuard (Jean-Pierre)
Historique de la conservation:De 1947, année de ses premières publications, à 1992. Les documents accumulés par Jean-Pierre Chuard au fil des années et en suivant ses passion de chercheur et sa carrière professionnelle recouvrent une période allant de 1610 à 1993. Ala fois Centre romand de formation des journalistes et domicile de Jacqueline Chuard.
Modalités d'entrée:Donations successives, le 24 février 1994 et le 4 avril 2002
Date d'entrée:24/02/1994
04/04/2002

Zone du contenu et de la structure

Contenu:Le fonds contient des publications de Jean-Pierre Chuard, des travaux qui n'ont pas été publiés, une imposante documentation, en fait la partie la plus importante quantitativement, des instruments de travail (fichiers) et une petite documentation (bibliographie et coupures de presse) sur Jean-Pierre Chuard lui-même.
De l'ensemble des publications, articles de journaux, articles de revues, préfaces et avant-propos, contributions diverses, seul un petit nombre se trouve dans le fonds. On ne peut donc en aucun cas parler de "bibliothèque Chuard" (Pour se faire une idée plus précise de ce qui se trouve dans le fonds par rapport à l'ensemble de ses publications, voir Annexe II). De plus, l'abondance d'articles de journaux (de 1944 à 1992) a rendu impossible leur liste d'en établir une liste exhaustive (par ailleurs, ceux que Jean-Pierre Chuard a conservés semblent plutôt constituer une documentation de base. Cf. infra). Il n'empêche que l'échantillonnage qu'offre le fonds d'archives permet de se faire une idée assez précise des thèmes abordés par Jean-Pierre Chuard. Tout d'abord, l'histoire vaudoise : il publie dans la Revue historique vaudoise de 1947 à 1990, et écrit régulièrement (pour des dates-clés comme le 24 janvier ou le 14 avril) des notes d'histoire dans les quotidiens romands. En tant que natif de Corcelles-près-Payerne, il se penche également à maintes reprises sur l'histoire broyarde. Ensuite, de par son grade de Major de l'armée suisse, il traite d'histoire militaire (là encore, souvent pour commémorer certaines dates anniversaires comme le début ou la fin d'une Guerre mondiale). Enfin, le journaliste et professeur de journalisme à l'Université de Neuchâtel s'attache à l'histoire de la presse et des médias.
L'origine de Jean-Pierre Chuard, ses différentes fonctions de journaliste, de professeur, de soldat, et surtout sa passion pour l'histoire, sont donc intimement liés à sa production scientifique et aux choix qui la guident. Cette particularité, cette proximité entre l'homme et les sujets qu'il traite, se manifestent clairement dans la manière qu'il a de décloisonner les différentes branches du savoir : lorsqu'il traite de Jomini, il s'agit autant d'histoire vaudoise que d'histoire militaire, mais aussi d'histoire de l'art (cf. L'histoire d'un tableau : le portrait du général Jomini par Charles Gleyre); lorsqu'il se documente pour éditer la correspondance littéraire de Pierre-Léon Pettolaz, il s'informe autant sur l'histoire fribourgeoise que sur les patois gruyériens ou la fabrication du fromage de Gruyère; Jean Lanteires, comme bien d'autres figures historiques récurrentes, se retrouve dans l'histoire de la presse et dans l'histoire de la Révolution vaudoise; il s'était attelé à éditer une collection d'écrivains militaires romands (Écrivains militaires vaudois : choix de textes et de documents, Lausanne 1975); etc.
La documentation de Jean-Pierre Chuard témoigne de la même particularité : constituée de sources d'accès courant, comme des brochures touristiques, des cartes géographiques, des études publiées, des coupures de journaux, ses articles propres, parfois répertoriés, etc., elle reflète bien cette "proximité quasi familiale des sources auxquelles il avait recours", pour reprendre les termes de Laurette Wettstein (notice nécrologique parue dans la Revue historique vaudoise de 1993, p. 8). Mais il serait faux de croire que Jean-Pierre Chuard n'était qu'un historien de seconde main, se basant sur les écrits des autres et reprenant les siens en ne y changeant que le titre. En effet, si cette affirmation est enpartie vraie (voir la réutilisation d'un matériau pour des articles successifs), si ses sources lui sont aussi proches que les sujets qu'il aborde, il a également beaucoup travaillé sur des documents d'archives : le fonds contient de nombreuses notes et fiches répertoriant des documents d'archives, dont certains conservés en photocopies, une correspondance abondante (et éparse) avec différents services d'archives, quelques documents remontant jusqu'au XVIIème siècle (des manuscrits originaux de François Oyex-Delafontaine, par exemple) ainsi qu'une documentation classée et structurée qui forme en quelque sorte son propre service de documentation. Ses travaux non publiés en témoignent, que ce soit la correspondance littéraire de Pierre-Léon Pettolaz, son mémoire de licence sur la Légion fidèle de Rovéréa, ou ses cours aux Universités de Neuchâtel, Fribourg et à l'Université populaire de Payerne. Jean-Pierre Chuard est à la fois un journaliste, qui publie beaucoup et rapidement, pour des circonstances et des dates précises, et un historien, faisant preuve de rigueur, de structure et d'exhaustivité dans l'élaboration de ses travaux et citant ses sources; à la fois un journaliste qui travaille comme un historien et un historien qui travaille comme un journaliste.
Laurette Wettstein, dans la notice déjà citée, relevait que "toute l'action de Jean-Pierre Chuard au sein de la Vaudoise tendait à rendre l'histoire accessible au plus grand nombre, à créer des liens utiles entre gens ayant des centres d'intérêt semblables, à faciliter le travail de ceux qui .uvraient pour la conservation de notre patrimoine". La qualité d'un historien ne peut pas se mesurer seulement à la nature de son public, mais aussi à sa méthode de travail, méthode que le fonds révèle, en montrant le chemin parcouru de la documentation à la publication. Par contre, aucune donnée personnelle ne s'y trouve : la seule correspondance qu'on pourra lire est purement professionnelle, elle se rapporte toujours à des travaux alors en cours.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d'accès:Libre
Langue et écriture:Français

Zone des sources complémentaires

Sources complémentaires aux ACV:PP 91 (Société vaudoise d'histoire et d'archéologie).
Bibliographie:COUTAZ, Gilbert, "Jean-Pierre Chuard, un historien solidement enraciné dans la terre vaudoise", dans Panorama des monographies communales et régionales vaudoises. Un premier bilan à l'occasion du bicentenaire du Canton de Vaud, Revue historique vaudoise, 111, 2003, pp. 236-239.
VODOZ, Jean-Marie, "Adieu ami", dans 24 heures du 8 décembre 1992, p. 17.
WETTSTEIN, Laurette, ". Jean Pierre Chuard (1927-1992)", dans Revue historique vaudoise, 1993, pp. 7-9.
"Jean-Pierre Chuard n'est plus", dans Mémoire Vive. Pages d'histoire lausannoise 2/1993, pp. 7-8.

Zone du contrôle de la description

Information sur le traitement:Inventaire rédigé par Lionel Rhyn, sous la direction de Gilbert Coutaz, avec des compléments rédigés directement par Gilbert Coutaz.
De manière générale, Jean-Pierre Chuard avait organisé et conditionné ses archives de manière globale, voire de manière très précise en ce qui concerne certaines parties (cf. PP 533/571).
Trois grandes sections ont été créées : travaux historiques, enseignement du journalisme et histoire de la presse, documentation générale. L'accent ayant été mis sur les publications, on les trouvera toujours en tête de section ou de sous-section, puis on trouvera les étapes préparatoires des publications (documentation spécifique à certains articles, manuscrits et dactylographies). Tous les manuscrits ou dactylographies qui n'ont pas pu être rattachés à un article ou une publication connu ont été rassemblés sous le nom de "articles incertains"). Pour faire le lien entre la forme publiée et la forme préparatoire du travail, on se refera au tableau de concordances (Annexe I). En fin de chaque sous-section, on trouvera les travaux non publiés (cours, conférences) avec leur documentation spécifique, la frontière entre documentation et travail fini étant difficile à établir dans ce cas-là.
Tous les articles de journaux, qu'ils traitent d'histoire, d'histoire militaire où d'histoire de la presse ont été regroupés dans la sous-section "histoire générale".
Dans la section "documentation générale", le travail d'inventaire n'a pas consisté à réorga­niser la documentation qui était déjà en ordre (enveloppes ou cartons annotés), mais à inventorier et localiser de manière sommaire, en laissant plus ou moins intacte cette orga­nisation, afin de permettre une évaluation du travail de Jean-Pierre Chuard et non une évaluation de la documentation en soi.
Arrivées avec la donation du 24 février 1994, les collections des articles de journaux de Jean-Pierre Chuard, mais "oubliées" dans le premier inventaire, constituent l'antépénul­tième section du plan de classement.
Enfin, les deux dernières sections regroupent une belle et importante collection de journaux dont une partie illustrée que Jean-Pierre Chuard reçut tout ou partie de Bernadette Clerc (chemin du Paccot 18, 1870 Monthey), et des travaux isolés sur la politiques vaudoises et des dossiers isolés.
Un tableau de concordances entre les cotes correspondant aux publications et à celles relatives aux étapes préparatoires (manuscrits et dactylographies) de ces publica­tions se trouve en annexe de l'inventaire, ainsi qu'une liste des principales publications de Jean-Pierre Chuard.
La cote de gestion T 196 a été ouverte pour regrouper les quelques photographies du fonds.

Inventaires en ligne

Inventaire créé hors DAVEL:CH_ACV__INV_10__PP_533.pdf
 

Descripteurs

Entrées:  Miroir (revue) (Matières\M)
  Nouvelles littéraires, artistiques et scientifiques (revue) (Matières\N)
  OYEX (FRANCOIS, ALLIE DELAFONTAINE, DEPUTE ET INSTITUTEUR) (Personnes\O)
  PETTOLAZ (PIERRE LEON, NOTAIRE A CHARMEY ET DEPUTE FRIBOURGEOIS, 1765-1811) (Personnes\P)
  Pilori : savoir annoncer... c'est bien, savoir dénoncer... c'est mieux (revue) (Matières\P)
  Progrès illustré (presse, Lyon) (Matières\P)
  LEGION FIDELE (DE FERDINAND ISAAC DE ROVEREA) (Personnes\L)
  Soleil du dimanche (revue) (Matières\S)
  TISSOT (VICTOR, JOURNALISTE ET ECRIVAIN, 1844-1917) (Personnes\T)
  TORRENTE (ANTOINE DE, FORESTIER CANTONAL VALAISAN ET PRESIDENT DU CLUB ALPIN SUISSE, 1829-1907) (Personnes\T)
  Veillées des chaumières : journal illustré (presse) (Matières\V)
  conférence (Matières\C)
  [coupures de presse] (Matières\ Subdivisions\de forme)
  presse -- Vaud (Suisse) (Matières\P)
  [article] (Matières\ Subdivisions\de forme)
  barque lémanique (Matières\B)
  Bulletin de l'Association pour la restauration de l'Abbatiale de Payerne (revue) (Matières\B)
  journalisme - enseignement (Matières\J)
  histoire militaire (Matières\H)
  histoire suisse vaudoise (Matières\H)
  Impartial (presse) (Matières\I)
  Journal illustré : hebdomadaire français (presse) (Matières\J)
  journalisme (Matières\J)
  Petit journal (presse, Paris) (Matières\P)
  Petit Parisien (presse) (Matières\P)
  Réaction : organe de l'Ordre politique national de Genève (revue) (Matières\R)
  Revue historique vaudoise (revue) (Matières\R)
  Revue militaire suisse (revue) (Matières\R)
  Tribune de Lausanne (presse) (Matières\T)
  Voix nationale (presse) (Matières\V)
  Broye (Suisse, région, VD) (Lieux\B)
  Gruyère (Suisse, district, FR) (Lieux\G)
  Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud (Matières\E)
  Journal de Montreux (presse) (Matières\J)
  Illustré (presse, Lausanne) (Matières\I)
  Informations soviétiques (revue) (Matières\I)
  histoire (discipline) - recherche (Matières\H)
  Vague : journal communiste (presse) (Matières\V)
  Granges-près-Marnand (Suisse, VD) (Lieux\G)
  Payerne (Suisse, VD) (Lieux\P)
  ABBAYE DES ECHARPES BLANCHES (MONTREUX) (Personnes\A)
  DEMOCRATES SUISSES (PARTI POLITIQUE, SUISSE) (Personnes\D)
  Alliance des indépendants : bulletin de la section de Lausanne (revue) (Matières\A)
  Annales politiques et littéraires : revue universelle (revue) (Matières\A)
  SUISSE. ARMEE. BATAILLON DE FUSILIERS MOTORISES 4 (Personnes\S)
  Candide : grand hebdomadaire parisien et littéraire (presse) (Matières\C)
  CHUARD (JEAN-PIERRE, ALLIE GIRSBERGER, JOURNALISTE, 1928-1992) (Personnes\C)
  Feuille d'avis de Lausanne (presse) (Matières\F)
  Homme de droite (revue) (Matières\H)
  Je suis partout : le grand hebdomadaire de la vie mondiale (revue) (Matières\J)
  JOMINI (ANTOINE HENRI, GENERAL, 1779-1869) (Personnes\J)
  contre-révolution (Matières\C)
  Démocrate et Feuille d'avis du district de Payerne (presse) (Matières\D)
  Etincelle : journal communiste suisse (presse) (Matières\E)
  [notice historique] (Matières\ Subdivisions\de forme)
  chercheur (Matières\C)
  Cause commune (revue) (Matières\C)
  Almanach de la Broye (revue) (Matières\A)
 

Fichiers

Fichiers:
  • CH_ACV__INV_10__PP_533.pdf
 

URL pour cette unité de description

URL: http://www.davel.etat-de-vaud.ch/detail.aspx?id=45577
 

Médias Sociaux

Partager
 
Accueil|Connexion|de en fr it nl sl ar hu ro
Inventaires des Archives cantonales vaudoises