P Curchod (Dapples) Dapples (famille et familles alliées), 1626.10.18-1900 (Fonds)

Contexte de plan d'archivage


Zone d'identification

Cote:P Curchod (Dapples)
Intitulé:Dapples (famille et familles alliées)
Dates:1626-1900
Dates pour la recherche:18/10/1626 - 1900
Niveau:Fonds
Importance matérielle:73 enveloppes, 1 document et 1 boîte de parchemins
Mètres linéaires:1,40

Zone du contexte

UD - Producteur de documents (Association): Archives cantonales vaudoises (collection)
Historique de la conservation:Une partie des documents a été conservée par Jean-Pierre Curchod, dont on connaît deux adresses : Place Dufour 4, à Morges, et Chemin de Bellevue 7, à Morges également. Les différentes étapes de la conservation ne sont pas connues mais l'on peut supposer qu'Edouard Dapples, au moment du rachat, en 1857, du château de Crissier à l'hoirie Curchod, emmena les archives familiales dans sa nouvelle demeure, laissant dans les combles le cercueil qu'il s'était fait faire sur mesure en raison de sa haute taille, lui qui mourut loin de là, à Nice. Jean-Pierre Curchod les récupéra selon son agenda, les 11 et 12 février 1937. C'est à cette époque qu'il rencontra, chez Louis Vuilleumier, à Lausanne, Melle Thekla de Stietencron, petite-fille d'Edouard Dapples, et son frère le baron Eduard de Stietencron, au moment où ceux-ci préparaient la vente du château de Crissier.
Modalités d'entrée:La plus grande partie du fonds est déposée aux Archives cantonales vaudoises par Jean-Pierre Curchod le 15 octobre 1970 et le 15 juin 1979. Le solde des documents devait cependant être déjà arrivé dès 1964, on ignore par qui (Jean-Pierre Curchod déjà ?) et selon quelles modalités. Le fils de Jean-Pierre Churchod, Antoine (avenue de Tournay 39, 1292 Chambésy) a donné, le 14 juin 2007, un résidu de documents en sa possession, concernant la famille Dapples.
Date d'entrée:01/01/1964
05/10/1970
15/06/1979
14/06/2007

Zone du contenu et de la structure

Contenu:Le fonds Dapples (famille et familles alliées) contient en majorité des documents concernant Edouard Dapples, couvrant la période agitée de l'histoire vaudoise et lausannoise allant de 1840 environ à 1870. Sa vie politique et publique y est représentée, par les brevet d'élections ou de la correspondance, mais également par des documents concernant des événements importants de son époque, comme la Révolution radicale de 1845, la création d'un réseau ferroviaire en Suisse romande ou une mission diplomatique effectuée en Allemagne et en Russie en 1860. Ses différents mandats de syndic de Lausanne sont également documentés, en ce qui concerne notamment les discussions sur les impôts, sur la liberté religieuse, les travaux d'urbanisation ou encore la Bourse des pauvres. Le fonds est aussi composé de documents de nature privée, essentiellement en ce qui concerne la propriété de Crissier, dont un dossier sur l'aménagement en eaux et les relations avec la commune à ce sujet. Il est intéressantde constater, grâce à des documents venus de la famille Curchod, que cette question de l'eau de Crissier avait déjà été abordée plus d'un siècle auparavant. Des documents relatifs à la propriété de Montriond à Lausanne acquise par les frères Tissot concernant également différents aspects de cette question, témoignent de la complexité et des enjeux liés à l'eau. Les documents venant des familles alliées sont souvent plus anciens, remontant, pour la famille Curchod, jusqu'en 1626, et sont parfois des parchemins.
Le fonds ne contient rien sur Suzanne Necker Curchod, mère de Mme de Staël.
Edouard Dapples, fils du docteur Marc Dapples (filleul du docteur Auguste Tissot) et de Charlotte Louise Françoise Gaulis, est né le 12 décembre 1807 à Lausanne. Il épouse en 1834 Hilda-Algaë d'Aubert (fille illégitime d'Anna Féodorovna et de Rudolf Abraham Schiferli) qui décède en 1837 et dont il aura un fils, Ernest. En 1840 il épouse Marie Suzanne Elisabeth Curchod, fille du propriétaire du château de Crissier dont il se fera plus tard l'acquéreur. Il est aussi propriétaire du Grand-Montriond à Lausanne hérité par son père du docteur Tissot. De ses secondes noces naîtront cinq enfants, Elisa, Sophie, Auguste, Marianne et Violette. Après des études de théologie et de philosophie, Edouard Dapples fait des études de sylviculture en Allemagne, ce qui l'amène à devenir inspecteur forestier des arrondissements de La Côte de 1833 à 1840, puis de Lausanne entre 1840 et 1842. Conseiller communal de la ville de Lausanne dès 1834, il en devient syndic en 1843 et le reste une première fois jusqu'en 1848. Il retrouve cette fonction de 1857 à 1867. Il est également député au Grand Conseil vaudois de 1844 à 1845 et de 1847 à 1868, ainsi que conseiller national de 1851 à 1854 et de 1857 à 1866, conseil qu'il préside en 1861. Sous son premier mandat de syndic, il institue en 1846 le premier système d'éclairage au gaz et inaugure en 1848 l'usine à gaz d'Ouchy. Lors de la création du réseau ferroviaire romand, il joue un rôle important en soutenant avec fermeté la ligne Morges - Lausanne - Fribourg - Berne alors que le Conseil d'Etat vaudois, dominé par les radicaux, préconise, lui, la ligne Morges - Yverdon - Payerne - Berne, isolant Lausanne. Edouard Dapples, et les partisans de la ligne fribourgeoise, obtiennent gain de cause en 1857, permettant ainsi au conseiller de regagner sa place de syndic. Il devient aussi administrateur du chemin de fer Lausanne - Fribourg - Berne et de la Compagnie de l'Ouest. En tant que conseiller national, il est envoyé en 1860 en mission diplomatique à Berlin à et à Saint-Pétersbourg où il est chargé par le Conseil fédéral d'obtenir des gouvernements allemand et russe de dissuader l'empereur Napoléon III d'annexer la Savoie. Lors de son second mandat de syndic, de nombreux travaux de développement urbain sont réalisés à Lausanne, comme la construction de la rue Haldimand ou l'avenue du Théâtre, ainsi que la partie supérieure de l'avenue de la Gare, ou la route d'Ouchy. Il contribue aussi, avec son frère Charles Dapples, pasteur, à la construction du bâtiment de l'Hospice de l'Enfance. Il meurt à Nice en 1887.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d'accès:Libre
Conditions de reproduction:Néant
Langue et écriture:Allemand; Anglais; Dialecte savoyard; Français; Italien; Russe

Zone des sources complémentaires

Sources complémentaires aux ACV:- P Dapples
- PP 246 Dapples (Charles)
- P Curchod (Antoine-Beat-François)
- PP 92/378-380, collection du Vieux Lausanne, Fonds Dapples (1783-1902)
Sources complémentaires hors ACV:P 118 (Dapples, famille) aux Achives de la ville de Lausanne
Bibliographie:- Dictionnaire historique de la Suisse, t. 3, Hauterive, Gilles Attinger, 2003, pp. 730-731
- Dictionnaire biographique et historique de la Suisse, t. 2; Neuchâtel, Administration du dictionnaire historique et biographique de la Suisse, 1924, p. 633
- POLLA, Louis : De Sainte-Etienne au général Guisan : Louis Polla raconte la vie de cent personnage qui ont donné leur nom aux rues de Lausanne, Lausanne, Editions 24 heures, 1981, pp. 113-115.

Zone du contrôle de la description

Information sur le traitement:Le plan de classement se centre sur la famille Dapples de laquelle découlent ensuite les familles alliées. Les parchemins grand format ont été conditionnés dans des boîtes spécialement conçues. L'inventaire du 29 mars 2007 a dû être modifié à la suite de la donation du 14 juin 2007 (ACV, P Curchod (Dapples)/65-67). Les cotes suivantes ont été enrichies de nouveaux documents : P Curchod (Dapples)/12, 34, 38, 58 et 63).

Répertoire numérique dressé par Caroline Conus, sous la direction de Gilbert Coutaz, le 29 mars 2007. Compléments par Gilbert Coutaz, le 18 juin 2007.

Inventaires en ligne

Inventaire extrait de DAVEL:CH_ACV__INV_01__0000022895.pdf
 

Descripteurs

Entrées:  DAPPLES (FAMILLE, ORIGINAIRE D'APPLES, BREMBLENS, MORGES ET LAUSANNE) (Personnes\D)
  CURCHOD (FRANCOIS, ALLIE DAPPLES, 1784-1851) (Personnes\C)
  réseau ferroviaire (Matières\R)
  CURCHOD (FAMILLE, ORIGINAIRE DE LA TOUR-DE-PEILZ, CORSIER-SUR-VEVEY, VEVEY ET CRISSIER) (Personnes\C)
 

Fichiers

Fichiers:
  • CH_ACV__INV_01__0000022895.pdf
 

URL pour cette unité de description

URL: http://www.davel.etat-de-vaud.ch/detail.aspx?id=22895
 

Médias Sociaux

Partager
 
Accueil|Connexion|de en fr it nl sl ar hu ro
Inventaires des Archives cantonales vaudoises