P Crousaz Crousaz (famille de), 1255.12.21-1907.07.15 (Fonds)

Contexte de plan d'archivage


Zone d'identification

Cote:P Crousaz
Cote ancienne:Bt 51 Crousaz
Intitulé:Crousaz (famille de)
Dates:1255-1907
Dates pour la recherche:21/12/1255 - 15/07/1907
Niveau:Fonds
Importance matérielle:30 boîtes
Mètres linéaires:3,60

Zone du contexte

UD - Producteur de documents (Association): Crousaz (famille de)
Historique de la conservation:Ces archives ont été conservées par les générations successives de la famille de Crousaz qui avait des ramifications en France et en Allemagne (voir ci-dessus, Histoire de la famille); certains éléments du fonds, rapatriés par le jeu des héritages, proviennent manifestement de ces branches.
La situation sociale de la famille caractérise fortement le contenu du fonds d'archives : tant parmi les papiers que parmi les parchemins, on trouve de nombreux actes relatifs à la gestion de son patrimoine; c'est ainsi que s'explique également la présence dans le fonds d'une série de terriers, les de Crousaz ayant possédé de nombreuses seigneuries (voir ci-dessus, Histoire de la famille).
Enfin, comme tant d'autres familles nobles de la région après la conquête bernoise, les de Crousaz ont eu à prouver leur origine noble : l'histoire du fonds est donc également marquée par la volonté de produire, reproduire ou réunir des documents pouvant servir à attester cette noblesse.
On notera encoreque 12volumes de correspondance du théologien et philosophe Jean-Pierre de Crousaz avaient été donnés par Berthe de Crousaz aux Archives cantonales vaudoises avec le versement de 1936 (voir ci-dessous, Modalités d'entrée), mais furent ensuite transmis le 2 juillet 1955 à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne (voir ci-dessous, SOURCES COMPLÉMENTAIRES).
Modalités d'entrée:Les archives de la famille de Crousaz ont été remises en dépôt par Berthe de Crousaz aux Archives cantonales vaudoises (Maxime Reymond, directeur ad intérim) le 30 juillet 1936. Ce dépôt fut transformé en donation par Mme Paul Challand-Rau et André Rau à Olivier Dessemontet, directeur des Archives cantonales vaudoises, le 27 mars 1968.
Date d'entrée:30/07/1936

Zone du contenu et de la structure

Contenu:Les documents les plus anciens remontent à 1255, 7 ans seulement après la première attestation du nom « de Crousaz » comme patronyme; les plus récents datent du début du XXe siècle. C'est dire si l'arc chronologique est vaste et permet donc d'observer de manière privilégiée l'évolution de la famille au cours du temps.
De même, la diversité des types documentaires éclaire des facettes très différentes de la famille de Crousaz : documents administratifs et comptables dans les séries de parchemins (P Crousaz 1-711) et papiers (P Crousaz 2101-2564), reconnaissances de biens dans la série des terriers (P Crousaz 1000-1018), correspondance (P Crousaz 2601-2740) sont autant de points d'entrée pour appréhender aujourd'hui l'existence des membres de la famille, dans leurs activités publiques et privées.
Par ailleurs, l'influence des trajectoires individuelles se fait également sentir : c'est le cas notamment dans les registres, où l'on trouve par exemple deux volumes d'un traité de théologierédigés par Jean Pierre de Crousaz (1663-1750), professeur à l'Académie de Lausanne (P Crousaz 3001-3006); le fonds laisse également deviner l'intérêt de certains membres de la famille pour l'histoire régionale (P Crousaz 4031-4043), même si on ne peut plus associer de nom particulier à cette passion, qui ne fut manifestement pas l'apanage du seul Aymon de Crousaz, archiviste de l'Etat de Vaud (1835-1909).
L'intérêt porté plus spécifiquement à l'histoire de la famille, et en particulier à son origine, se marque à plusieurs niveaux : dès le XVIIe siècle en effet, des membres de la famille ont rédigé des inventaires de leurs archives, destinés à permettre de retrouver plus facilement les éléments les plus importants à leurs yeux (P Crousaz 2001-2004). D'autre part, cet intérêt s'est marqué dans la production de notes, copies de documents et autres listes constituant une importante somme d'informations sur le sujet (P Crousaz 2901-2969). Enfin, ces informations ont été organisées et synthétisées dans des registres retraçant parfois la trajectoire de tel ou tel membre de la famille, voire l'histoire de cette famille elle-même (P Crousaz 4001-4013).

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d'accès:Libre
Langue et écriture:Allemand; Français; Néerlandais; Latin
Caractéristiques matérielles:Boîte

Zone des sources complémentaires

Sources complémentaires aux ACV:- Crousaz (Aymon de) : P Crousaz (Aymon de) : coupures de presses et rubriques nécrologiques d'Aymon de Crousaz (1909).
- Crousaz (famille de) : P Crousaz de Corsy : contient notamment 5 documents relatifs à un lieutenant baillival de Lausanne de la famille de Crousaz (1719-1735).
- Crousaz (famille de) : P Crousaz de Trey : documents concernant Daniel-Alexandre de Crousaz de Trey, dont des généalogies (1753-1867).
- Crousaz (Henri de) : P Crousaz (maison de) : documents relatifs à la maison d'Henri de Crousaz à Lausanne.
- Dossiers généalogiques : Crousaz (de), de Chexbres : photocopie d'un livre rédigé par Friedrich Johannes von Crousaz, avec notes manuscrites de Victor Napoléon von Crousaz-Chexbres (1847-1851).
- Dossiers généalogiques : Crousaz (de) (ou Crausaz) de Lausanne, Moudon, Lutry, Hermenches : plusieurs arbres généalogiques concernant les différentes branches de la famille (XVIIIe-XXe siècle).
- Notaires du district de Lausanne : Dg 65 : 1 registre réalisé par Françoisde Crousaz (1604-1616).
- Notaires du district de Lavaux : Di 38 : 1 registre réalisé par Alexandre de Crousaz (1577-1587).
- Notaires du district de Payerne : Dp 22-25 : registres réalisés par Abraham-Daniel de Crousaz (1784-1825), Daniel Alexandre de Crousaz (1732-1784), David de Crousaz (1672-1696) et Jean Abraham de Crousaz (1682-1732).
- Charrière de Sévery (famille) : correspondance : P Charrière de Sévery B : très nombreux documents concernant des membres de la famille de Crousaz, surtout au XVIIIe siècle.
- Collection du Vieux-Lausanne : Fonds Lavaux : PP 92/494, 496-497 : documents concernant plusieurs membres de la famille de Crousaz au XVIIIe siècle.
- Corsy-sur-Lutry (seigneurie de) : C XV 17 : documents concernant les de Crousaz seigneurs de Corsy (XVIe-XVIIIe siècles).
- Famille Muller de la Mothe : P Muller de la Mothe 6 : document concernant Abraham de Crousaz (1741-1770); 12 : document concernant Abraham-Jérôme de Crousaz, Jeanne-Suzanne de Crousaz et Pierre-François de Crousaz (1701-1764).
- Joffrey (Famille de) : P Joffrey 43 : document concernant Jean Noé de Crousaz (1654); 84 : document concernant Jean Philippe, 1783-1809.
- Lamunière-Société vaudoise de généalogie : P Lamunière 19 : généalogie dactylographiée des de Crousaz en 1943.
- Lutry : PP 51/30-34 : documents concernant plusieurs membres de la famille de Crousaz (1665-1854)
- Mestral (famille de) : P Mestral (de), Section 1, subdivision 1 : très nombreux documents concernant des membres de la famille de Crousaz.
- Muller de la Mothe (Georges-Albert) : PP 466/190-196 : documents concernant la famille de Crousaz (1705-1785).
Sources complémentaires hors ACV:Aux Archives communales de Chexbres : (inventaires ACV Ai 1142/4, Ai 46)

AV 1 41, les frères Pierre et Georges de Crousaz sont cités parmi les prud'hommes de Chexbres dans un acte de vente, 1545; AV 1 45, le notaire Pierre de Crousaz reçoit un acte de vente, 1565; AV 1 53, le notaire Pierre de Crousaz reçoit un acte de vente, 1618; AV 1 54, le notaire Elie de Crousaz reçoit une reconnaissance de dette, 1623; AV 3 39, sentence concernant les frais occasionnés par la faillite d'André de Crousaz, 1714; AV 3 80, bulletin d'option pour la bourgeoisie de Chexbres de Jules Charles Henri de Crousaz, 1826; AV 3 43, Jean Noé de Crousaz reçoit procuration pour défendre la cause du village de Chexbres, 1724.

Aux Archives communales de Lausanne : (inventaires ACV Ai 1132/1.1.-5, Ai 1132/5.2, Ai 1132/25, Ai 1132/29)
Plus de 100 documents concernant de nombreux membres de la famille de Crousaz.

A la bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne :

IS 1997, fonds CROUSAZ (Famille); IS 2024, fonds CROUSAZ Jean Pierre de.
Bibliographie:- Dictionnaire historique du canton de Vaud, publ. par Eugène Mottaz, vol. 1, Lausanne 1914, art. Chexbres, p. 433-438 (Eugène Mottaz).
- Dictionnaire historique de la Suisse, t. 3, Hauterive 2004, art. Chexbres, de, p. (Jean-Daniel Morerod); Crousaz, de, p. 675 (Paola Crivelli); Crousaz, Abraham de, p. 675-676 (Marcel Grandjean); Crousaz, Aymon de, p. 676 (Gilbert Coutaz); Crousaz, Daniel de, p. 676 (Gilbert Marion); Crousaz, Daniel Noé de, p. 676 (Gilbert Marion); Crousaz, David de, p. 676 (Paola Crivelli); Crousaz, François-Noé de, p. 676 (Gilbert Marion); Crousaz, Jean-Claude de, p. 676 (Michèle Baeriswyl-Descloux); Crousaz, Jean Daniel de, p. 676 (Paola Crivelli); Crousaz, Jeannot de, p. 676 (Paola Crivelli); Crousaz, Jean-Pierre de, p. 677 (Roger Francillon); Crousaz, Rodolphe de, p. 677 (Marcel Grandjean).
- Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, t. 2, Neuchâtel 1924, art. Chexbres, p. 504 (Maxime Reymond); Crousaz, de, p. 613-614 (Maxime Reymond).
- BANDELIERAndré, CHARLES Sébastien, « Jean Pierre de Crousaz. Philosophe lausannois du siècle des Lumières », Revue de Théologie et de Philosophie 136 (2004/I).
- LA HARPE Jacqueline E. de, Jean-Pierre de Crousaz et le conflit des idées au siècle des lumières, Genève/Lille 1955.
- MABILLE DU CHENE Madeleine, Généalogie de la famille de Crousaz, Toulouse 1924.
- PERROCHON HENRI, « Jean Pierre de Crousaz à Grenoble », dans Esquisses et découvertes, Genève 1971, 25-37.
- Almanach généalogique suisse, 7 (1943), p. 137-145.
- JUNOD Louis, « L'origine de la branche française de la famille de Crousaz », dans Revue historique vaudoise 59 (1951), p. 130-138.
- PERROCHON Henri, « Jean Pierre de Crousaz (1663-1750) », dans Revue historique vaudoise 47 (1939), p. 281-298.
- RIEDI-DE CROUSAZ Wilma, « Jean-Pierre de Crousaz 1663-1750 - Seine Gedanken und Konflikte im Lichte des Jahrhunderts », dans Généalogie suisse (2006), p. 49-60.

Zone des notes

Notes:Pour faciliter la vue d'ensemble du fonds et pour permettre de repérer le plus rapidement possible les documents recherchés, on trouvera après le plan de classement un tableau présentant les cotes des documents dans l'ordre numérique, indépendant de l'organisation thématique.
Lors de la cotation des documents dans la seconde moitié du XXe siècle (v. ci-dessus, Traitement), les séries ont été constituées en prévoyant de laisser un certain nombre de cotes libres, un type de cote correspondant généralement à un type de documents : c'est ainsi que les cotes 1-999 ont été attribuées aux parchemins, même si ceux-ci ne sont qu'au nombre de 711. La cotation reprend donc à 1000 pour les 18 terriers, puis directement à 2001 pour les anciens inventaires, et ainsi de suite. C'est selon cette logique que s'expliquent les ruptures dans la cotation. Dans la série des papiers, la cote 2371 n'a pas été attribuée pour marquer la rupture entre les cotes jusqu'au XIXe siècle (2334-2370) et la cote du XXesiècle (2372).

Zone du contrôle de la description

Information sur le traitement:Le fonds a été placé aux Archives cantonales vaudoises dans des cartons acides, contenant parfois des enveloppes. Les documents ont fait l'objet d'un premier classement dans la seconde moitié du XXe siècle, sans que celui-ci ne débouche sur la rédaction d'un inventaire. Lors de ce travail, tous les documents ont été répartis systématiquement selon leur type de support (parchemins, papiers, registres) et/ou selon la langue dans laquelle ils ont été rédigés (français, allemand, latin, hollandais). Tous les parchemins et papiers ainsi qu'un tiers des registres - soit la quasi-totalité du fonds - ont également été classés chronologiquement et ont reçu une cote individuelle, en principe apposée directement sur le document. Même si cette répartition ne permet de tirer aucune information quant au contenu d'un document en fonction de sa position dans le plan de classement, elle a été conservée afin ne pas devoir reprendre l'intégralité de la cotation. L'ordre chronologique procure déjà despoints de repère. Seuls les documents permettant d'éclairer directement l'histoire de la famille de Crousaz ont été extraits et situés au début du plan de classement pour favoriser une approche transversale du fonds. De même, les registres qui n'étaient pas encore classés ont été répartis en sections thématiques et ont été cotés selon la logique qui prévalait déjà. Ces interventions expliquent la discontinuité que l'on peut observer dans la succession des cotes du plan de classement (voir ci-dessous, Remarques). Tous les documents ont été reconditionnés dans des cartons et des enveloppes non acides. Il n'a été procédé à aucune élimination.

La notice P Crousaz 2834 a été ajoutée en 2009 lors de la numérisation du fonds C XVI 213 : Praroman (renvoi).

Répertoire numérique établi par Arthur Bissegger, sous la direction de Gilbert Coutaz, 20 décembre 2006.

Inventaires en ligne

Inventaire extrait de DAVEL:CH_ACV__INV_01__0000135681.pdf
 

Descripteurs

Entrées:  CROUSAZ (FAMILLE DE, ORIGINAIRE DE CRAUSAZ/CHEXBRES, TREY, LAUSANNE, MOUDON, LUTRY ET HERMENCHES) (Personnes\C)
  analyse sociale (Matières\A)
 

Fichiers

Fichiers:
  • CH_ACV__INV_01__0000135681.pdf
 

URL pour cette unité de description

URL: http://www.davel.etat-de-vaud.ch/detail.aspx?id=135681
 

Médias Sociaux

Partager
 
Accueil|Connexion|de en fr it nl sl ar hu ro
Inventaires des Archives cantonales vaudoises