P Vinet (Ecole) Volée 1900 de l'Ecole Vinet, 1900.10.12-1968.09.13 (Fonds)

Contexte de plan d'archivage


Zone d'identification

Cote:P Vinet (Ecole)
Intitulé:Volée 1900 de l'Ecole Vinet
Dates:12 octobre 1900 - 13 septembre 1968
Dates pour la recherche:12/10/1900 - 13/09/1968
Niveau:Fonds
Importance matérielle:4 boîtes
Mètres linéaires:0,40

Zone du contexte

UD - Producteur de documents (Association): Archives cantonales vaudoises (collection)
Historique de la conservation:Les cahiers semblent avoir été conservés, au terme de leur circulation, par Berthe Grenier (Verrey-Grenier après son mariage), jusqu'à leur donation aux Archives cantonales vaudoises (ACV). Le cahier n° 27 (avril 1928-juillet 1930) a été perdu.
Modalités d'entrée:Donation du 10 octobre 1968, par Berthe Verrey-Grenier.
Date d'entrée:10/10/1968

Zone du contenu et de la structure

Contenu:51 cahiers (moins une lacune), intitulés "Le Rayon", contenant la correspondance circulaire entretenue de 1900 à 1968 par les anciennes élèves de la volée 1900 de l'Ecole Vinet, à Lausanne. S'y ajoutent différents répertoires ("tables") sur fiches, établis ultérieurement à la donation du fonds, ainsi que quelques notes diverses et un dossier sur le jubilé du "Rayon", célébré le 29 juin 1920 à Perroy (correspondance, discours, souvenirs d'école).

En 1839, encouragés par Alexandre Vinet, des pionniers ouvraient à Lausanne la première école vaudoise permettant à des jeunes filles de suivre des études secondaires, réservées alors uniquement aux garçons. Cette "Ecole supérieure de jeunes filles" était patronnée par la Commune de Lausanne mais financée essentiellement par l'écolage payé par les parents de ses élèves. En 1841, Alexandre Vinet en devint le président et directeur, jusqu'à son décès en 1847.
La révolution radicale de 1845 et la crise religieuse qui suivit amenèrent les autorités lausannoises, en 1848, à retirer leur patronage à l'Ecole, considérée comme "mômière" par une part importante de l'opinion, et à créer en 1849 une "Ecole supérieure industrielle de jeunes filles" (plus tard "Ecole supérieure de jeunes filles de la Ville de Lausanne"). Les responsables de l'Ecole fondée en 1839 parvinrent cependant à maintenir et à développer l'activité de leur établissement, désormais entièrement privé. Il y eut donc, depuis cette date, deux école supérieures de jeunes filles à Lausanne, l'une publique, l'autre privée.
L'Ecole fondée en 1839 maintint un accent particulier sur l'éducation spirituelle et morale, demeurant longtemps proche de l'Eglise libre. Elle ouvrit une section gymnasiale en 1884 et prit le nom d'Ecole Vinet en 1892. Elle devint mixte en 1976. Parmi les personnalités qui la dirigèrent figurent notamment Sophie Godet et René Guisan. Elle fut établie à la Madeleine de 1839 à 1864, puis à Bel-Air jusqu'en 1898, à la rue du Midi dès cette date, plus tard à la rue de l'Ecole supérieure, où elle se trouve toujours.
En 1900, 29 jeunes filles qui venaient de terminer leurs études à l'Ecole Vinet décidèrent de garder le contact entre elles en correspondant par le moyen d'un cahier circulant de l'une à l'autre selon un ordre préétabli et dans lequel chacune inscrivait nouvelles, messages et réflexions, parfois illustrés de photographies ou de faire-part. Quatre correspondantes supplémentaires se joignirent aux autres par la suite, portant leur nombre total à 33. Le premier texte date du 12 octobre 1900 et le dernier, 51 cahiers plus tard, du 13 septembre 1968. Le journal des anciennes "Vinettes" de la volée 1900 dura donc pratiquement toute leur vie. Certaines s'étant établies à l'étranger, il voyagea à travers l'Europe et parfois l'Outremer.
Il semble que ce fut Berthe Grenier (Verrey-Grenier après son mariage avec le notaire André Verrey), qui fut l'artisan principal et l'animatrice de cette correspondance, dont elle élabora le règlement et qui fut rapidement appelée "Le Rayon" par les participantes. On ignore les raisons exactes du choix de cet intitulé. Selon une remarque figurant dans les "Notes diverses" [voir P Vinet (Ecole) 4], "Le Rayon est né d'un séjour à Levante (entre Spezia et Gênes) où la famille Grenier loua chaque année dès 1897, une villa dans laquelle des camarades furent invitées". Par ailleurs, selon les fiches des correspondantes [même cote] "Rayon" était l'un des surnoms de Berthe Grenier.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d'accès:Libre.
Langue et écriture:Français

Zone des sources complémentaires

Sources complémentaires aux ACV:Aux ACV :
- K XIII 375 : Bureau de l'enseignement privé.
- P Bridel.
- P Demiéville (Renée et Paul).
- P Grenier.
- P d'Okolski-Grenier.
- PP 92/132-257 : Collection du Vieux Lausanne, section Grenier (famille).
- PP 314 : Association vaudoise pour les droits de la femme.
- PP 578 : Verrey (Pierre).
Sources complémentaires hors ACV:1) Aux Archives de la Ville de Lausanne :
- P 224 : Famille Grenier.

2) Aux Archives communales de Vevey :
- Documents dès 1670 (famille Grenier).
Bibliographie:- Programme des cours / Ecole supérieure de jeunes filles à Lausanne : année scolaire, (devient : Programme des cours / Ecole Vinet, Lausanne : gymnase et école secondaire pour jeunes filles; Programme des cours / Ecole Vinet, Gymnase Vinet), Lausanne, 18

Zone du contrôle de la description

Information sur le traitement:Répertoire numérique du 11 avril 2006 par Alexandra Borowek, sous la direction de Christian Gilliéron.
Tous les documents donnés ont été conservés.
Mise en conformité avec la convention de dépôt du 10 octobre 1968 et à l'abandon de toute réserve de consultation, en raison de la date finale du document.

Inventaires en ligne

Inventaire extrait de DAVEL:CH_ACV__INV_01__0000032460.pdf
 

Descripteurs

Entrées:  ancien élève (Matières\A)
  contemporains (Matières\C)
  [correspondance] (Matières\ Subdivisions\de forme)
  école de jeunes filles (Matières\E)
  école privée (Matières\E)
  gymnase suisse vaudois (Matières\G)
  [journal scolaire] (Matières\ Subdivisions\de forme)
  BAUVERD (HELENE, VERS 1882-) (Personnes\B)
  BERTHOD (ELISE, VERS 1882-) (Personnes\B)
  FAVEY (ODETTE, VERS 1882-) (Personnes\F)
  ECOLE VINET (LAUSANNE) (Personnes\E)
  BEYEN (ADELAÏDE, VERS 1882-) (Personnes\B)
  COOK (ALICE, VERS 1882-) (Personnes\C)
  CORREVON (JANE, VERS 1882-) (Personnes\C)
  RODIEUX (CLARA, NEE CUENOD, 1882-1973) (Personnes\R)
  DENTAN (HELENE, VERS 1882-) (Personnes\D)
  GAGNEBIN (CORNELIE, VERS 1882-) (Personnes\G)
  GAUTIER (HELENE, VERS 1882-) (Personnes\G)
  Rayon : correspondance des anciennes élèves de la volée 1900 de l'Ecole Vinet à Lausanne : 1900 à 1968 (manuscrit) (Matières\R)
  DEMIEVILLE (JEANNE, 1882-1963) (Personnes\D)
  HAEFLIGER (MARGUERITE, VERS 1882-) (Personnes\H)
  HARDENBERG (ANTOINETTE VON, VERS 1882-) (Personnes\H)
  LAGIER (MADELEINE, VERS 1882-) (Personnes\L)
  PORRET (LAURE, VERS 1882-) (Personnes\P)
  RAPIN (MARIE, VERS 1883-) (Personnes\R)
  SCHLOESING (HELENE, VERS 1882-) (Personnes\S)
  WEHRLI (LUCIE, VERS 1882-) (Personnes\W)
  OKOLSKI (ESTHER D', NEE GRENIER, VERS 1883-1969) (Personnes\O)
  WEISS (FLORENCE DE, NEE GRENIER, VERS 1882-) (Personnes\W)
  HONORE (CHRISTINE, 1882-1968) (Personnes\H)
  KOËLLA (MARIE, DITE MIRETTE, 1882-1972) (Personnes\K)
  KOHLER (EMILIE, 1882-1968) (Personnes\K)
  SECRETAN (BLANCHE, 1882-1941) (Personnes\S)
  SUTER (ISABEL, VERS 1882-) (Personnes\S)
  VAUTIER (LOUISE, VERS 1882-) (Personnes\V)
  VAUTIER (MARIE, VERS 1882-) (Personnes\V)
  VIRET (LINA, VERS 1882-) (Personnes\V)
  VIVIAN (EDITH, VERS 1882-) (Personnes\V)
  VERREY (CECILE, 1882-1898) (Personnes\V)
  MOREROD (JEANNE, VERS 1882-) (Personnes\M)
  SOUTTER (NOEMI, POETE VAUDOIS, 1882-1975) (Personnes\S)
  VERREY (BERTHE, NEE GRENIER, VERS 1882-) (Personnes\V)
 

Fichiers

Fichiers:
  • CH_ACV__INV_01__0000032460.pdf
 

URL pour cette unité de description

URL: http://www.davel.etat-de-vaud.ch/detail.aspx?ID=32460
 

Médias Sociaux

Partager
 
Accueil|Connexion|de en fr it nl sl ar hu ro
Inventaires des Archives cantonales vaudoises