Exchaquet (famille)

 

Données de base

IdentifiantExchaquet (famille)
 

Infos de prov.

Zone d'identification

Type d'entité:Famille
Forme(s) autorisée(s) du nom:Exchaquet (famille)

Zone de la description

Histoire:La famille Exchaquet est originaire d'Annecy. En 1251 on trouve un Jacques Exchaquet bourgeois de cette ville. La famille entretient des liens avec le comte de Genève dès le 13ème siècle. Entre 1410 et 1433, Jean Exchaquet apparaît comme syndic d'Annecy. Le premier Exchaquet vaudois, Claude, quitte la Savoie probablement pour des questions de religion et s'établit à Pompaples vers 1570. Il reçoit la bourgeoisie de Pompaples et se fait acquéreur du mas de Saint-Loup, qui reste dans la famille jusqu'en 1737. Il existe trois branches issues de cette même origine, la branche de Pompaples, celle d'Orny, et celle d'Aubonne. Un membre de la famille, François-Olivier Exchaquet, se distingue au début du 18ème siècle en participant à un acte de piraterie, conduit par son oncle le Banneret de Lutry, Jean-Pierre Blanchet, qui dérobe sur le lac Léman la solde de l'armée d'Italie envoyée par Louis XIV. Le Banneret Blanchet est arrêté et exécuté, tandis que François-Olivier Exchaquet quitte la Suisse. La famille Exchaquet compte en outre de nombreux juristes, des pasteurs et des médecins. Abram-Henri Exchaquet (1742-1841) fut membre de la Chambre administrative du Canton du Léman. Il fut aussi responsable des Ponts et chaussées et est l'auteur, en 1787, du Dictionnaire des ponts et chaussées. Son frère, Charles-François Exchaquet (1746-1792), fut à la tête de la Société des mines et fonderies en Savoie. Il prospecta tout le massif du Mont-Blanc dont il esquissa des cartes et traça de nouveaux itinéraires. Il réalisa des maquettes ou reliefs en bois sculptés et peints du Mont-Blanc et du Saint-Gothard (qui se trouvent actuellement au Musée de Genève). Théodore Exchaquet (1849-1991) fut médecin à Bex et à Leysin, il est l'auteur d'une Notice sur les bains salins de Bex. Son fils, Louis-Agénor (1879-1950) fut également médecin et dirigea le service de médecine de l'Hôpital de l'Enfance à Lausanne de 1912 à 1949.
Les familles alliées à la famille Exchaquet présentes dans le fonds sont les familles Michon, Cart, Baridon, Cuénod, Malherbe, Golay, Dufour, Leresche, Nillon et Schloesing (de Marseille). On peut mentionner, comme personnalité intéressante, Jacques-Henri Schloesing (fils de Emile Schloesing et Marguerite Exchaquet), capitaine dans les troupes aériennes pendant la deuxième guerre mondiale, mort au combat en 1944.

Zone du contrôle de la description

Code d'identification de la notice d'autorité:[01770]

Relations avec des ressources archivistiques

Identification et intitulé de la ressource associé:P Exchaquet