PP 881 Rollan (Jack), 1807-2008 (Fonds)

Contexte de plan d'archivage


Zone d'identification

Cote:PP 881
Cote de gestion:T 258
U 47
V 48
W 38
O 17
Intitulé:Rollan (Jack)
Dates:1807 - 13 juin 2008
Date de constitution: 1916-2007.
Dates pour la recherche:1807 - 2008
Niveau:Fonds
Importance matérielle:213 boîtes, 1318 notices différentes concernant l'ensemble de la bibliothèque pour 1144 notices et 1269 volumes (livres, 47 notices et 49 exemplaires (bandes dessinées), 127 notices et 837 numéros (périodiques), 2 tambourins, 2 baguettes, 3 disques à microsillons, 5 photographies grand format, 1 magnétophone, 1 masque, 1 casquette, 1 cadre, 1 album, 8 tableaux, 2 reproductions en grand format, 1 flûte et 2 timbales.
Mètres linéaires:51,80

Zone du contexte

UD - Producteur de documents (Association): Rollan (Jack)
Historique de la conservation:Les documents ont suivi les changements de domicile de Jack Rollan.
Chemin du Devin, à Lausanne.
Après le cirque dépôt pendant de nombreuses années, il s'installe en 1977 dans un baraquement de chantier à Thônex.
Passage Belle-Rose 5, à Lausanne.
Jack Rollan a effectué un tri préalable de ses archives. Il a scellé certains cartons et précisé qu'ils devaient être éliminés, ce qui a été fait depuis son décès. Des documents ont sans doute été perdus au cours des déménagements, sans que nous ne puissions en mesurer l'ampleur.
Modalités d'entrée:Plusieurs lots ont été donnés successivement aux Archives cantonales vaudoises par Jaques H. Plomb, le fils de Jack Rollan et unique héritier, le 25 mai 2007, le 6 juin 2007, le 21 juin 2007 et le 10 janvier 2008. Un dernier lot a été donné, le 22 mai 2008, par Irène Betanelli, veuve de Jack Rollan. Il comportait des éléments isolés et de grand intérêt. Jack Rollan avait manifesté, de son vivant, que ses archives soient conservées dans l'institution où celles de Jean Villard-Gilles avaient été données. Un second lot a été apporté le 26 août 2008, il concerne deux tambourins et deux baguettes, retrouvés par Jaques H. Plomb dans la famille. Les contacts ont été établis dans les jours qui ont suivi l'annonce officielle du décès de Jack Rollan, Gilbert Coutaz, directeur des Archives cantonales vaudoises, rencontrant directement Jaques H. Plomb et Irène Betanelli, au domicile de celle-ci (Passage de Belle-Rose 5, 1005 Lausanne). Des éléments isolés (appareil d'enregistrement et photographies) ont été donnés, le 18 décembre 2009, ainsi que le 19 octobre 2011 (DVD-R Michel Simon et Jack Rollan). A la suite du décès d'Irène Betanelli, du 26 août 2014, et à la demande de Annick Wylet (chemin François-Lehman 26, 1218 Le Grand-Saconnex), des documents ont été donnés, le 20 octobre 2014 et le 10 avril 2015, en complément du fonds, avant de débarrasser l'appartement. Gilbert Coutaz a assuré l'ensemble des contacts et le suivi des différentes donations.
Date d'entrée:25/05/2007
06/06/2007
21/06/2007
10/01/2008
22/05/2008
26/08/2008
18/12/2009
19/10/2011
20/10/2014
10/04/2015

Zone du contenu et de la structure

Contenu:Se définissant lui-même comme "un bricoleur polyvalent", Jack Rollan fut tour à tour ou tout à la fois poète, humoriste, musicien, compositeur, chansonnier, chroniqueur, écrivain, éditeur, homme de radio et de théâtre. Mais aussi grand provocateur et ennemi juré des bien-pensants. Le fonds d'archives reflète bien les différentes facettes du personnage, avec ses zones d'éclat et ses zones d'ombre. Il a été divisé en sept sous-fonds. L'importance des lots de documents sonores et photographiques a amené à classer les documents selon leur nature physique. Les trois premiers sous-fonds contiennent majoritairement des documents écrits. Les quatre derniers contiennent des documents audiovisuels et photographiques.
Un premier sous-fonds intitulé "Généralités" contient des documents qui donnent une présentation générale de Jack Rollan. Un grand nombre d'émissions de télévision, d'émissions de radio, d'articles de presse et d'ouvrages consacrés au personnage permettent de dresser un portrait complet de l'artiste. Sont classés également dans cette première partie certains documents officiels, ainsi que des éléments concernant ses origines, son enfance et sa famille. Un dossier contient des "souvenirs" conservés par Jack Rollan. Un autre dossier dresse la liste des publications de Jack Rollan. Un sous-sous-fonds est constitué par la bibliothèque personnelle de Jack Rollan. Le contenu de la bibliothèque a fait l'objet d'une description qualitative et quantitative détaillée qui sera développée dans un chapitre suivant.
Un deuxième sous-fonds intitulé "Vie publique" s'intéresse au parcours professionnel et artistique de Jack Rollan. Cette partie représente l'essentiel du fonds. Ce sous-fonds est lui-même divisée en plusieurs sous-sous-fonds ou dossiers. Treize d'entre eux retracent la carrière et les divers engagements de l'artiste: batteriste, chansonnier, revuiste, journaliste radiophonique, journaliste de la presse écrite, auteur de bandes dessinées de presse, écrivain, éditeur, homme de spectacle, auteur de textes publicitaires, homme de télévision, militant, et vie associative. Grâce à l'abondante documentation qui les entoure (notes manuscrites, correspondance, articles de presse, textes, partitions, affiches, programmes, livrets, etc.), on peut suivre la création de la plupart de ses productions. Les premiers dossiers présentent un intérêt particulier en ce qu'ils révèlent les débuts de Jack Rollan en tant que batteriste, chansonnier et chanteur de cabaret, périodes relativement peu connues de sa vie. Précieux sont également les textes de ses premières émissions de radio en ce qu'elles sont un témoignage original du paysage radiophonique pendant la Seconde Guerre mondiale. Un dossier regroupe les projets que Jack Rollan a laissé inachevés. De l'idée notée à la hâte sur un bout de papier au scénario de plusieurs dizaines de pages, la diversité et le nombre de projets "en route" reflètent l'activité créatrice incessante de l'artiste. Parmi tous ses projets, celui de l'ouvrage "Les Encambronneuses" est celui qui a fait le plus parler de lui. Annoncé par la presse, le livre possède plusieurs chapitres rédigés, une maquette et des souscripteurs. Un sous-sous-fonds est constitué de documentation conservée et classée par Jack Rollan sur les sujets les plus divers (actualité, thèmes de société, personnalités). Majoritairement composée de coupures de presse, cette gigantesque collection d'informations renseigne sur les intérêts, les sources d'inspiration et la manière de travailler de Jack Rollan. Un autre a trait aux relations que l'homme public entretient tout au long de sa carrière. Principalement constituée de correspondance, cette partie permet de donner un aperçu du réseau social de Jack Rollan. Sa vie artistique mélangeant souvent amitiés et relations professionnelles, certaines correspondances pourraient également appartenir au domaine du privé.
Un troisième sous-fonds intitulé "Vie privée", contient les documents qui ne concernent pas la vie publique ou professionnelle de Jack Rollan. Ces documents sont de natures diverses: agendas, cartes postales, lettres, affiches et dessins. C'est notamment par rapport à cette distinction que différentes séries ont d'ailleurs été constituées. Tout d'abord celle regroupant les agendas, qui s'échelonnent de l'année 1939 à l'année 1997, la grande majorité de ces agendas étant annuels, les autres étant trimestriels. Une autre série a été définie par rapport à la correspondance de Jack Rollan, soit les lettres et cartes postales reçues et envoyées par ce dernier. Ce groupe de documents comprend notamment une lettre que Jack Rollan avait lui-même de son vivant qualifiée d'"exceptionnelle", un dossier de messages de rétablissement concernant son état de santé, lui ayant été adressé et la circulaire envoyée par celui-ci comme réponse à ces derniers, ainsi qu'un autre dossier relatif au mariage de Jack Rollan et d'Irène Betanelli. Les lettres envoyées par cette dernière à Jack Rollan constituant d'ailleurs un autre dossier, tout comme le reste des autres lettres et cartes postales. Les documents relatifs à diverses affaires domestiques de Jack Rollan (plans de maison, etc.), constituent une série spécifique, au même titre qu'un groupe d'affiches ne concernant pas directement Jack Rollan, mais pour l'essentiel des expositions de peinture. Des dessins et des peintures d'enfants, en l'occurrence ici Catherine et Annick Wyler, destinés à Irène Betanelli, mais aussi des croquis d'artistes, tels qu'Arthur Grünenberg, constituant une série originale.
Un quatrième sous-fonds contient les archives photographiques de Jack Rollan. Classées selon les mêmes thèmes que les documents écrits, les photographies et diapositives permettent d'illustrer les différentes périodes de sa vie.
Un cinquième sous-fonds contient des archives sonores. Très volumineux, ce sous-fonds contient des documents uniques: des enregistrements d'émissions de radio animées par Jack Rollan datant des années 1942 à 1952. On y trouve notamment quelques émissions de "Quatre sur un piano", du "Bonjour de Jack Rollan", de "Jane et Jack", de "La Chaîne du Bonheur" et la série complète des émissions "Y en a point comme nous". Inédits sont également les enregistrements des premières chansons de Jack Rollan, en particulier la chanson "Pourquoi" qui est à l'origine de sa carrière radiophonique. Un sous-dossier regroupe les disques et les cassettes audio produits par Jack Rollan. Les bandes sonores ou les enregistrements de certains de ses spectacles forment un autre dossier. Consacré aux relations de Jack Rollan, un dossier contient, entre autres, des enregistrements de ses "À propos". On trouve encore dans ce sous-fonds des documents ayant trait à l'enfance et à la famille de Jack Rollan, les émissions de radio consacrée à l'artiste, un débat public concernant "Les Encambronneuses", et quelques autres documents sonores. Certains enregistrements n'ont pas pu être identifiés.
Un sixième sous-fonds contient des archives filmiques. Ce sous-fonds ne contient que trois bandes vidéo. Un enregistrement de l'émission "En direct avec Jack Rollan" et deux bandes non identifiées.
Un septième sous-fonds contient des archives informatiques. Il est principalement composé des émissions de télévision consacrées à Jack Rollan sous la forme de DVD. On y trouve également le CD "Monica's cigar" et quelques documents concernant des émissions de radio, ses spectacles ou ses relations. Un CD contient une reproduction de cinq panneaux disposés à son domicile, au Passage de Belle-Rose, à Lausanne, et sur lesquels Jack Rollan avait collé des photographies de ses proches et des événements marquants de sa vie.
Un neuvième sous-fonds regroupe les donations complémentaires du 18 décembre 2009 et du 20 octobre 2014. La première concerne quelques documents épars (une lettre et un enregistrement de chanson à la SUISA) et la deuxième se compose de dossiers relatifs à la vie privée de Jack Rollan - notamment sa correspondance - et d'autres en rapport avec sa carrière artistique qui complètent les archives précédentes. Une série de documents musicaux présente des partitions manuscrites et des textes de chansons composées par Jack Rollan. Un dossier d'archives sonores complète le sous-fonds existant par des enregistrements sur vinyl de "Si l'Expo m'était comptée" et de "Ainsi soit Gilles!". Un dossier photographique comporte des photographies de famille et des photographies de Jack Rollan jeune, en particulier 3 tirages en grand format de portraits de ses parents et de lui. Enfin, une série de documents visuels qui appartenaient à Jack Rollan et qui devaient décorer l'intérieur de son appartement fait apparaître quelques peintres renommés, parfois amis de l'artiste (René Francillon, Serge Diakonoff, Pietro Sarto, Géa Augsbourg, etc.).
Un dixième sous-fonds présente les archives de la donation complémentaire du 10 avril 2015 et concerne la vie privée de Jack Rollan, présentant des dossiers relatifs à sa mère et qui témoignent de sa proximité avec elle. On y trouve notamment leur correspondance, ainsi qu'un dossier retraçant les démarches entreprises par le fils pour accompagner sa mère dans son grand âge.

Zone des conditions d'accès et d'utilisation

Conditions d'accès:Libre à l'exception des cotes PP 881/350 et PP 881/446 qui sont soumises à l'autorisation écrite de Christian Plomb.
Conditions de reproduction:Les droits d'auteur sur les musiques ont été cédés aux Archives cantonales vaudoises
Langue et écriture:Allemand; Anglais; Français; Italien; Russe

Zone des sources complémentaires

Sources complémentaires aux ACV:- P 1000/141 (Bonjour... ouvrage dédicacé par Jack Rollan)
- P 1000/214 (Rollan, Jack)
Sources complémentaires hors ACV:Phonothèque nationale suisse
Radio Télévision Suisse, Section Archives
http://www.notrehistoire.ch/group/le-proces-radiophonique-de-jack-rollan/
http://www.notrehistoire.ch/medias/2855
Bibliographie:- Emissions de télévisions consacrées à Jack Rollan voir PP 881/1-13, PP 881/506 (= V 48/1) et PP 881/587-591 (= W 38/1-5)
- Emissions de radio consacrées à Jack Rollan voir PP 881/14-27, PP 881/507-517 (= V 48/2-12) et PP 881/592-594 (= W 38/6-8)
- Ouvrages consacrés à Jack Rollan voir PP 881/30-34
- Ouvrages de Jack Rollan voir PP 881/41-54
- http://archives.tsr.ch/dossier-rollan

Zone du contrôle de la description

Information sur le traitement:Répertoire numérique rédigé par Aurélie Ruffieux, sous la direction de Gilbert Coutaz, avec la collaboration de Delphine Gendre, Mathieu Dizerens et Michel Pahud, le 25 mai 2008. Compléments par Gilbert Coutaz, le 29 août 2008 et le 24 octobre 2011.

Une partie des documents a fait l'objet d'un classement précis par Jack Rollan. Certains lots de documents ont ainsi été laissés tels que Jack Rollan les avait constitués. C'est le cas, par exemple, pour les dossiers de correspondance et de documentation. La plus grande partie des documents est, en revanche, arrivée aux Archives cantonales vaudoises dispersées dans une multitude de bacs, classeurs, boîtes et autres contenants au gré du quotidien et des projets en cours. Après avoir défini un plan de classement retraçant les phases successives de la carrière de l'artiste, les documents ont été classés en fonction de leur appartenance aux divers événements et productions qui jalonnent le parcours de Jack Rollan.
Les éléments composant la bibliothèque de Jack Rollan sont arrivés plus ou moins ordon­nés et de manière générale en bon état, malgré l'ancienneté de certains titres.
Les photographies collées sur les cinq grands panneaux ont été décollées et classées par thèmes après avoir été photographiées.
Les enregistrements sonores n'ont pas été auditionnés. Les documents ont été identifiés principalement sur la base des informations écrites qui les accompagnaient sous la forme d'une étiquette parfois très lacunaire. Une liste d'émissions produites ou animées par Jack Rollan provenant de la Radio Suisse Romande et les documents écrits contenus dans le fonds ont permis d'aider à l'identification.
La cote de gestion T 258 a été ouverte pour les archives photographiques. Les archives sonores ont été regroupées sous la cote de gestion V 48. Sous la cote de gestion U 47 ont été réunies les archives filmiques, alors que les archives informatiques se trouvent sous la cote W 38. La cote O 17 rassemble les affiches. Les objets ont été transférés au Musée cantonal d'histoire et d'archéologie.
Les natures suivantes de documents ont été éliminées ou rendues à Jaques H. Plomb : le stock des productions de Jack Rollan (livres, disques, cassettes audio, livrets, affiches, publicités) et les documents ne présentant pas d'intérêt dans la perspective du fonds PP 881, c'est-à-dire de faire connaître le parcours de l'artiste.
La cote PP 881/544 n'a pas été utilisée.

Inventaire des donations complémentaires de 2009 à 2015 rédigé par Valérie Pham, sous la direction de Gilbert Coutaz, le 8 janvier 2016.
Les archives sont arrivées regroupées par grands dossiers et l'ordre des documents contenus par ces derniers a été maintenu, quoi qu'ils semblent avoir été accumulés sans rangement particulier, notamment en ce qui concerne les textes de chansons. Toutes les photographies ont été rassemblées dans un même dossier; ainsi, les photographies en grand format qui appartenaient au dossier "Documents visuels possédés par Jack Rollan" sont signalées comme telles en note.
Des séries partielles de la chronique "Le bonjour de Jack Rollan" ainsi que des exemplaires du "Journal de Jack Rollan" ont été éliminés, étant donné qu'ils avaient déjà été répertoriés dans la première partie du fonds. De même, les doublons ont été retirés. La cotation, notamment pour ce qui est des cotes de gestion T 258 et V 48, suit celle qui existait déjà.

Rapport final du projet : Archives sonores Jack Rollan, 1943-1965 (Fonds Archives cantonales vaudoises, PP 881)

Description du projet Memoriav, 2010-2014

Jack Rollan a laissé un important fonds d’archives conservé aux Archives cantonales vaudoises (voir PP 881/506-584, 1900-2007). Il contient entre autres de nombreux documents sonores, complétant les archives sonores de la Radio suisse romande. Le projet consiste à numériser, documenter et mettre en valeur ces deux fonds sonores complémentaires, dans le cadre d’un large partenariat institutionnel et en lui associant, sans le financer, l’apport de la recherche historique. La partie proposée à la numérisation dans le cadre du présent projet comporte uniquement des originaux, ou des copies pour lesquelles les originaux n’existent pas.

Demande de contribution et financement

Ce projet, formalisé entre 2008 et 2010 par Gilbert Coutaz, directeur des Archives cantonales vaudoises, en concertation avec Ralf Dahler et Jean-François Cosandier, alors respectivement chef de secteur et chef de service à Documentation et Archives à la RSR, a fait l’objet d’une demande de contribution à Memoriav en mars 2010. Un projet de convention agréé par Kurt Deggeller, directeur de Memoriav, en 2010 fait mention d’une contribution de CHF 30'000.- se répartissant entre les Archives cantonales vaudoises pour un montant de CHF 15'000.- et de CHF 15'000.- sur la part Memoriav attribuée à la RTS pour les projets Son, sous forme de mise à disposition des techniciens Memoriav en poste à la RTS.

En raison du retard pris par le projet suite à la fusion TSR et RSR en 2010 puis la fin des salariés Memoriav dans les unités d’entreprise de la SSR-SRG dès 2012, la RTS propose en novembre 2013 de financer elle-même ce montant de CHF 15'000.- en exécutant les derniers travaux de numérisation à l’aiguille au sein de son secteur Cellule de numérisation, hors Projets Son Memoriav. Les disques 78T copiables avec “Visual Audio” seront traités à la Phonothèque nationale suisse avec le soutien financier de la FONSART dans la mesure des moyens à disposition.
Le montant Memoriav attribué aux Archives cantonales vaudoises a été entièrement utilisé pour les travaux de sauvegarde et de catalogage sur la sélection de documents retenus dans le fonds PP 881.

Réalisation du projet entre 2011 et 2013

Le projet Jack Rollan a été constitué de 3 axes :

1. Numérisation et catalogage de la sélection des supports du fonds PP 881 et compléments Jack Rollan trouvés dans les archives sonores de la RTS
2. Lancement des travaux universitaires (Sarah Studer et François Vallotton, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne)
3. Valorisation du projet sur le site notrehistoire.ch en lieu et place de la création d’une plateforme multimedia dédiée (Sarah Studer et Claude Zurcher)

Réalisations en 2011 :

• Reprise des inventaires croisés entre le fonds PP 881 des ACV et les documents sonores de la RTS.
• Reconsidération du périmètre du projet aux années 1943-1952, la plupart des documents non numérisés par RTS étant des 78T en mesures d’urgence.
Le bilan de ce comparatif laisse apparaître un total de 46 heures de Programme sur bandes magnétiques ou 78T comme prioritaires à numériser. Elles se décomposent comme suit :
ACV : 17h (fonds PP 881 après définition du nouveau périmètre 1943-1952)
RTS : bandes magnétiques : 2 h
RTS 78T : Genève : 2h
RTS 78T : Lausanne : 25h
Un total de 582 disques 78T de gravure directe est concerné par le nouveau périmètre du projet, dont la numérisation dépasse largement les possibilités financières du montant octroyé par Memoriav.
• Nouvelle demande de contribution adressée à Memoriav pour un montant supplémentaire de 10'000.-CHF en mars 2011, demande refusée en date du 31 août 2011.
• Valorisation : Proposition de Françoise Clément, cheffe de service Documentation et Archives RTS, d’utiliser le site notrehistoire.ch pour valoriser le projet et diminuer les coûts liés à la création d’un site dédié.
• Travaux universitaires : Sarah Studer, étudiante en histoire contemporaine, est désignée pour la partie valorisation académique sous la conduite de François Vallotton, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Lausanne.
Objectif : faire se rencontrer un fonds d’écrits et un fonds sonore, constater les résonances entre les écrits et les enregistrements sonores, leurs complémentarités, mettre des compétences complémentaires pour valoriser le fonds de Jack Rollan, tout comme faire émerger dans une période précise (1943-1952) une des voix les plus originales de la radio, dans un contexte particulier (au sortir de la guerre).

Réalisations en 2012 :

• Numérisation des bandes magnétiques et 78T Radio-Genève du fonds Jack Rollan aux Archives cantonales vaudoises et 78T Radio-Genève par Francine Margot, cellule de numérisation RTS.

• Facturation par RTS des travaux de numérisation, inventaires, suivi de projet aux Archives cantonales vaudoises (Facture No 1140.0562 du 20 novembre 2012, émise par RTS aux Archives cantonales vaudoises : CHF 10 368.-)

• Travaux universitaires : écoute des éléments Jack Rollan numérisés par le passé et des nouveaux documents numérisés en provenance des Archives cantonales vaudoises.
Publication d’un article sur Jack Rollan par Sarah Studer et François Vallotton dans le journal 24heures du 23 février 2012.

Réalisations en 2013 :

• Catalogage par Isabelle Colombara, documentaliste RTS, des éléments Jack Rollan numérisés. Intégration dans la base de données documentaire Siranau de la RTS des notes de Mme Sarah Studer, scannées et rattachées aux émissions. Liste détaillée des éléments catalogués transmise par Patricia Herold aux membres du projet en novembre 2013.

Titres des émissions ou éléments d’émissions sauvegardées et cataloguées (73 au total pour 25 heures de Programme) :
Y en a point comme nous. Petit Maltraité d’histoire suisse (24) (Adam et Pierre de Savoie, deux épisodes majeurs manquants à la RTS et retrouvés dans le fonds PP 881 des ACV)
Quatre sur un piano (8)
Chaîne du Bonheur (13)
Discanalyse (5)
Forum de Radio-Lausanne (procès radiophonique de Jack Rollan) (1)
Le Bonjour de Jack Rollan (4) (très peu d’exemplaires à la RTS)
Les propos du caviste (2)
Sketchs, chansons diverses dont les premières chansons de Jack Rollan pour Radio-Genève, manquantes dans les archives de la RTS (16)

• Facturation par RTS des travaux de numérisation, inventaires, suivi de projet aux Archives cantonales vaudoises
(Facture No 1140.0611 du 29 novembre 2013, émise par RTS aux ACV : CHF 4 838.40.-)

• Export des métadonnées des 73 éléments Jack Rollan :

Ø Les fichiers audio de ce projet ainsi que leurs métadonnées associées seront remis à Memoriav pour intégration dans Memobase en 2014.
Ø Les ACV recevront les fichiers xml des archives cataloguées dans Siranau au cours de ce projet à fin décembre 2013.

• Valorisation du projet sur notrehistoire.ch :
Claude Zurcher, webéditeur du site notrehistoire.ch (plateforme soutenue et financée par la FONSART) a publié le 25 novembre 2013 un groupe d’intérêt sur Jack Rollan, en partant de l’émission
« Y’en a point comme nous. Petit maltraité d’histoires suisses. ». Ce groupe sera enrichi des émissions de la « Chaîne du bonheur », de l’enregistrement de la cantate de 1965 « Si l’Expo m’était comptée »
(enregistrement en possession de la RTS) et de photographies puisées dans le fonds Jack Rollan (PP 881), aux Archives cantonales vaudoises, et dans le fonds Edipresse Publications SA. (PP 886), également aux Archives cantonales vaudoises. La valorisation de cette démarche se ferait avec l’aide de Memoriav, par l’intermédiaire de Rudolf Müller, et de François Vallotton, qui profiteraient du cinquantième anniversaire de l’Exposition nationale de Lausanne, pour exploiter des éléments documentaires empruntés à Jack Rollan.
Lien : http://www.notrehistoire.ch/group/le-proces-radiophonique-de-jack-rollan/

Gilbert Coutaz, directeur des Archives cantonales vaudoises, et Patricia Herold, Documentation et Archives, RTS, 10 janvier 2014

Inventaires en ligne

Inventaire extrait de DAVEL:CH_ACV__INV_01__0000136758.pdf
 

Descripteurs

Entrées:  ROLLAN (JACK, ANIMATEUR RADIO, JOURNALISTE SATIRIQUE, CHANTEUR ET ECRIVAIN, 1916-2007) (Personnes\R)
  humour suisse romand (Matières\H)
  réseau social (Matières\R)
 

Fichiers

Fichiers:
  • CH_ACV__INV_01__0000136758.pdf
 

URL pour cette unité de description

URL: http://www.davel.etat-de-vaud.ch/detail.aspx?ID=136758
 

Médias Sociaux

Partager
 
Accueil|Connexion|de en fr it nl sl ar hu ro
Inventaires des Archives cantonales vaudoises